Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

307,441,149 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les pouvoirs divins du Falun Dafa


Nous ne nous attendions pas à ce que le Falun Dafa soit si bon !

 

Écrit par une pratiquante de Falun Dafa en Chine

 

 

(Minghui.org) Je viens de la région Nord-Est de la Chine. Avant de commencer à pratiquer le Falun Dafa, j’avais plus de dix problèmes de santé différents, dont une névralgie, des troubles cardiaques et une pharyngite. Aucun traitement médical ne m’avait aidée.

 

Ma sœur aînée, qui vit dans la province du Shandong, m’avait invitée chez elle pour me reposer sous un climat plus chaud. J’ai accepté son offre, mais les symptômes se sont intensifiés. Désespérée, je suis retournée dans le Nord-Est.

 

Un jour de décembre 2014, j’ai pensé à ma deuxième sœur. Elle était très malade depuis son plus jeune âge et souffrait de graves problèmes d’estomac, de maladies cardiaques et de rhumatismes.

 

Elle devait appliquer des compresses sur ses pieds, ce qui lui a causé des ulcères. Cependant, après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, tous ses problèmes de santé ont disparu.

 

Je suis allé chez elle et je lui ai dit que je voulais pratiquer Dafa. Elle était très surprise, car elle savait que j’étais quelqu’un qui ne croyait en rien de spirituel.

 

À un moment donné, j’avais même fait quelque chose pour nuire à la réputation du Falun Dafa. Ma sœur a dit que ce serait une bonne idée que je fasse une déclaration solennelle écrite pour établir mes actes passés nuls et non avenus avant de commencer à étudier la pratique.

 

J’ai écrit : « Tout ce que j’ai dit et fait qui n’est pas conforme au principe du Falun Dafa est nul et non avenu. Je suis convaincue que Dafa est bon et je vais le pratiquer avec diligence. »

 

Ma sœur a tenu le Zhuan Falun de ses deux mains et a dit : « Agis selon le principe du Falun Dafa Authenticité-Bienveillance-Tolérance et fais de ton mieux pour être une bonne personne. »

 

Je lui ai assuré que je le ferais et j’ai commencé à lire le livre quand je suis rentrée chez moi.

 

Cependant, je ne pouvais pas continuer car ma vision était floue et je me suis inquiétée de la façon dont j’allais étudier le Falun Dafa. Néanmoins, j’ai pensé que je le lirais si je pouvais, sinon j’essaierais à nouveau.

 

Il m’a fallu environ une semaine pour retrouver une vision correcte. Après une autre semaine, tous mes maux avaient disparu. J’étais tellement reconnaissante que je ne savais pas comment exprimer ma gratitude.

 

Une guérison miraculeuse

 

En décembre 2016, j’ai mis de l’huile de soja dans un wok et je l’ai mis sur le feu à 8 h du matin. Je suis ensuite allée faire autre chose et, quand j’ai vu la pièce remplie de fumée, j’ai couru jusqu’à la cuisinière.

 

J’ai vu un grand feu et j’ai tout de suite fermé le robinet d’alimentation en gaz. Cependant, l’incendie faisait toujours rage.

 

J’ai pris le wok pour l’emmener dans les toilettes et le feu m’a sauté au visage, au cou et aux deux mains. J’ai eu un tel choc que j’ai jeté le wok par terre.

 

C’est immédiatement devenu une mer de flammes. Le rideau en plastique s’est enflammé, puis mes pieds et mes chevilles ont été brûlés.

 

Je pensais à mon erreur et aux dommages que j’avais causés à mon nouveau mari qui possédait l’appartement. J’ai senti une force me sortir de l’incendie pour me mettre en sécurité.

 

J’étais très surprise car je ne bougeais même pas les pieds. J’ai alors demandé l’aide de Maître Li (le fondateur du Falun Dafa), et en cinq secondes, le feu s’est éteint. Je n’en croyais pas mes yeux et je savais que c’était un miracle !

 

J’ai remercié le Maître et j’ai utilisé une serpillière pour nettoyer le sol. J’ai touché l’huile sur le sol et elle était fraîche, pourtant elle aurait dû être bouillante. J’ai réalisé que c’était le Maître qui protégeait mes mains et j’étais très reconnaissante.

 

Mais quand je me suis regardée dans le miroir, mon visage et mon cou étaient tous noirs. Un morceau de peau de mon cou était prêt à tomber. C’était affreux.

 

Cependant, je n’ai pas eu peur du tout; au contraire, je savais que je m’en remettrais rapidement.

 

Mon mari est rentré chez nous et il a été très inquiet quand il a vu ce qui s’était passé. Il a insisté pour m’emmener à l’hôpital, mais j’ai refusé.

 

Il m’a alors proposé de m’acheter des remèdes et j’ai répondu que je n’en utiliserais pas même s’il les achetait. Je lui ai assuré que je n’avais besoin de rien.

 

Le lendemain matin, mon visage était gonflé et déformé. Mes mains étaient aussi grosses que deux petits pains à la vapeur et il y avait un écoulement jaunâtre.

 

Quand il est arrivé à son travail, mon mari était encore inquiet et il a demandé à mon beau-frère de m’apporter des remèdes. Je l’ai remercié pour sa gentillesse, mais je ne les ai pas utilisés.

 

J’ai continué à étudier le Fa, à faire les exercices et à émettre la pensée droite. Bien que je n’avais pas dormi depuis deux jours, je n’avais pas sommeil ; en fait, je me sentais plutôt bien.

 

Le quatrième après-midi, j’ai mémorisé des parties du Fa et je me sentais très bien.

 

Le dixième jour, la personne qui m’a livré de l’eau a été très surprise de la vitesse à laquelle je me rétablissais. Il n’y avait aucune cicatrice !

 

Je lui ai dit que je pratiquais le Falun Dafa et que je suivais le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

 

Certains de mes proches étaient athées, mais après avoir été témoins de mon rétablissement, ils ont commencé à croire au Falun Dafa. Mon beau-frère était celui qui s’opposait le plus au Falun Dafa et plus tard il a dit à mon deuxième frère : « C’est vraiment un miracle ! »

 

Après cela, plusieurs de mes proches ont commencé à pratiquer le Falun Dafa et des miracles leur sont également arrivés. Ils se sont exclamés : « On ne s’attendait pas à ce que le Falun Dafa soit si bon ! »

 

 

Traduit de l’anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/2/21/168821.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/1/20/359828.html